vendredi 28 février 2014

LIGHTNING RETURNS : FINAL FANTASY XIII (test)


Lightning est de retour dans l’ultime chapitre de ses aventures. La rédac’ a testé Lightning Returns : Final Fantasy XIII et te livre son verdict…

Ce que l'on constate, au fil des trois épisodes qui composent la trilogie Final Fantasy XIII, c’est que Lightning a évolué et qu’elle a su montrer un peu d'humanité. En apprenant à faire confiance aux personnes qui l’entourent, elle a pris conscience que l’union faisait la force. Au fil de ses rencontres et des combats, elle est devenue une autre personne, encore plus charismatique. On pensait déjà que Lightning était l’une des meilleures héroïnes de jeux vidéo, Lightning Returns : Final Fantasy XIII conforte notre opinion.

C’est vrai qu’elles sont peu nombreuses à pouvoir rivaliser et tenir tête à ces messieurs. Quand on parle d'héroïnes qui ont marqué les esprits, le nom de Lara Croft arrive toujours en tête, pourtant, les fans de FFXIII savent bien qu'elle n'arrive pas à la cheville de Lightning. Cette ancienne membre de la Garde civile de Cocoon fait partie de ces personnages qui attirent les regards et suscitent un bon nombre d’interrogations. Pas facile de percer son mystère tant la carapace de la miss est épaisse. C'est précisément le voile qui l'entoure qui donne tout son intérêt au personnage et qui nous pousse à vouloir en savoir plus et de nous plonger dans Lightning Returns : Final Fantasy XIII.

Petit retour en arrière, le jour où l’on a rencontré Lightning dans le premier opus. On ne pouvait pas faire plus glacial, même si elle finissait par arrondir les angles une fois sa sœur sauvée. Dans le second chapitre, Lightning disparaissait. Devenue la gardienne d’Etro, la déesse vivant dans le royaume du chaos, elle faisait preuve d’incroyables pouvoirs qui lui servaient à faire régner la paix et pour affronter le terrible Caius. Mais ce n'était rien face à ce qu'elle doit affronter dans l’ultime opus de la saga.

Lightning reprend du service et elle a fort à faire. Cette nouvelle aventure prend part dans un vaste monde en constante évolution qui est menacé de destruction. Seulement 13 jours pour le sauver grâce à Lightning qui redevient le personnage jouable, et qui est dotée d’une large palette de techniques pour se battre et explorer l’environnement. Missionnée par le Dieu Bhunivelze, elle doit se battre contre le temps pour sauver l’humanité. Pour l’aider dans sa quête, elle peut compter sur différentes tenues et armes, qui changent non seulement son apparence, mais aussi ses actions disponibles et ses compétences.

Ce changement majeur dans le gameplay s’accompagne d’une refonte du système de combat. Fini les acolytes qui viennent la soutenir lors des affrontements contre les monstres qui jalonnent son périple. Désormais, c’est seul qu’elle fonce dans la mêlée et qu’elle assume les différents rôles qui permettent d’adapter attaques, défense et stratégies selon la vermine que l’on doit combattre. Si, les premières minutes, on est un peu perdu, on prend vite les automatismes nécessaires pour faire assez de dégâts et éviter d’être vaincu.

La course contre la montre avant la fin du monde est enfin engagée et les missions s’enchaînent à mesure que les secondes s’égrènent et que Hope nous guide dans notre périple. On croise, avec un plaisir non dissimulé, les personnages des précédents opus (ils sont tous là), des décors splendides, une bande son sans fausse note et le système de combat qui offre une expérience de jeu encore plus prenante et qui laisse une grande part à l’action. Les minutes sont comptées avant l’apocalypse annoncée et une ultime cinématique tout en poésie qui finit de consacrer Lightning comme notre héroïne préférée.




> Un jeu Square Enix sur PS3, Xbox et PC, déjà dispo





Graphisme : 18/20
Jouabilité : 18/20
Durée de vie : 18/20
Bande son : 18/20
Note générale : 18/20
plus d’infos sur : http://www.lightningreturns.com/



Aucun commentaire:

Publier un commentaire