mercredi 27 novembre 2019

L’aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires – Edition Deluxe (Test)

Exit le Professeur, il laisse la place à sa fille Katrielle qui va prouver qu’elle est aussi douée que son père pour mener l’enquête. On a testé L’aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires – Edition Deluxe, voici le verdict...


L’HISTOIRE
Si ce nouvel opus de la franchise est le premier à débarquer sur Switch, il n’est pas inédit puisqu’il s’agit de l’adaptation du jeu sorti sur 3DS, mais Nintendo a bien fait les choses et propose des énigmes inédites pour agrémenter le jeu. Le Professeur Layton n’est plus et c’est donc sa fille Katrielle qui reprend le flambeau en ouvrant une petite agence de détective à Londres. Pour l’aider dans sa tâche, elle est accompagnée du jeune Oliver. Ils ne tardent pas à trouver leur premier client, un chien qui parle (si ça ce n’est pas de l’humour anglais !) et à résoudre leur première affaire (la disparition d’une aiguille de Big Ben). C’est le début d’une série de mystères à résoudre pour le trio de choc. Tout au long du jeu, et au fil de ses investigations, Katrielle va rencontrer une belle brochette de personnages haut en couleur et nous, nous devront faire preuve de perspicacité en résolvant plus de 150 énigmes.
Note 4/5

L’IMAGE ET LE SON
Avec des graphismes qui ont été adaptés pour la Switch, ce nouvel opus de la saga est plus beau et permet d’apprécier le style manga sur le grand écran de sa télé : que c’est plaisant ! Avec un style reconnaissable entre tous, la patte visuelle est pour beaucoup au succès du jeu. Les cinématiques sont un véritable régal qui nous plongent dans l’histoire. Le doublage en français est toujours aussi plaisant et la musique qui accompagne les aventures de Katrielle finissent de parfaire le tout. Mais on ne peut s’empêcher de regretter que toutes les scènes ne soient pas doublées et que l’on doit se contenter de lire de nombreuses pages de dialogues : dommage !
Note 4/5

LE GAMEPLAY
Pour ceux qui ont déjà joué à l’un des titres de la saga, il n’y a pas de changement. Toujours muni de la loupe, on doit examiner chaque « scénette » à la recherche d’indices et interroger les différents personnages. Les pièces SOS nous permettent d’acheter des indices quand les énigmes sont trop dures, comme ça on ne reste pas bloqué dans l’aventure. Comme l’héroïne de cet opus est une fille férue de mode, le changement de tenue à son importance puisque chacune donne lieu à une énigme à résoudre, et sa garde-robe n’en compte pas moins de 50. Comme on aime, on ne compte pas, les énigmes sont nombreuses, il a même des énigmes quotidiennes à résoudre indépendamment de l’histoire : Avec tout ça, on a de quoi devenir un enquêteur chevronné ! On a juste un regret, on ne peut plus prendre des notes via l’écran tactile de la Switch comme on le faisait sur la 3DS, Pourtant, c’était bien pratique.
Note 4/5

L’AVIS GÉNÉRAL
On pouvait redouter de ne plus avoir affaire au Professeur Layton et à Luke, mais il faut reconnaître de Katrielle crève l’écran de la console avec son caractère bien trempé. À ses côtés, Oliver en pince pour la Miss et se plie en quatre pour l’aider dans les enquêtes, ce qui forme un duo fort agréable. Le casting a peut-être changé, mais l’humour est toujours aussi plaisant, le style visuel accrocheur et l’on s’amuse toujours autant à se remuer les méninges en tentant de résoudre les différentes énigmes.
Note 5/5


Pourquoi on aime le jeu : Pour le côté manga. Il n’y a pas à dire, LEVEL-5 n’a pas son pareil pour créer des jeux au style visuel recherché et travaillé. On aime L’aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires – Edition Deluxe parce que l’on se transforme en Sherlock Holmes et que certaines énigmes nous donnent du fil à retorde : On alterne entre moments de détente et moments de réflexion.

> Un jeu Nintendo sur Switch, le 8 novembre.
[Note de la rédac’ : 17/20]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire