samedi 29 mars 2014

YOSHI'S NEW ISLAND (test)

On ne s’est pas fait prier pour découvrir ce nouveau Yoshi. La rédac’ a testé Yoshi’s New Island et voici le verdict…


Dans la famille Nintendo, Yoshi tient une place à part dans nos cœurs. Au même titre que Kirby, on prend un réel plaisir à découvrir chacune de ses nouvelles aventures. Cette fois, sur 3DS, Yoshi’s New Island nous offre un jeu de plates-formes des plus stylés et des plus plaisants.

Dans ce nouveau titre de la franchise, Yoshi a la lourde responsabilité de conduire bébé Mario et bébé Luigi à leurs parents et, comme on pouvait s’en douter, la route n’est franchement pas des plus reposantes. Avec de nombreuses embuches qui vont donner du fil à retordre au plus mimi des dinos, Yoshi’s New Island s’annonce des plus prenants.

Il faut dire que Yoshi a un incroyable appétit et qu’il se goinfre de tout ce qui croise sa route, en particulier les ennemis qu’il gobe en une seule bouchée pour les transformer en œuf, que l’on pourra utiliser comme projectile pour vaincre d’autres ennemis ou pour récupérer des bonus planqués. Ce n’est pas tout, des œufs géants permettent à Yoshi de se transformer en bulldozer que rien ne peut arrêter. Il peut aussi se transformer en hélicoptère, sous-marin, marteau-piqueur…  pour s’adapter à la situation qui se présente.

Même si le principe de Yoshi’s New Island est assez convenu (il faut explorer 6 mondes composés de 8 niveaux chacun afin de récolter étoiles, pièces et autres fleurs) il n’en demeure pas moins que l’on savoure chacune des actions du jeu qu’offre le titre.


 > Un jeu Nintendo sur 3DS, le 14 mars




Graphisme : 18/20
Jouabilité : 17/20
Durée de vie : 18/20
Bande son : 17/20
Note générale : 17,5/20


Aucun commentaire:

Publier un commentaire