samedi 3 mai 2014

THE SLY TRILOGY (test)

Sly Cooper débarque avec ses potes voleurs sur PS Vita. La rédac’ a testé The Sly Trilogy et te donne son verdict…


Fan depuis la première heure de Sly Cooper, le raton voleur qui a la classe, c’est d’un bon œil que l’on a vu arriver sur PS Vita la trilogie remasterisée de ses premières aventures. Les trois premiers volets sont donc réunis sur une même cartouche afin de plonger dans ses aventures passionnantes et, comme c’est sur la console portable de Sony, on peut emmener The Sly Trilogy partout avec nous.

Bien entendu, les graphismes sont datés, mais cela confère à Sly un côté old school des plus séduisants. Porté par une histoire bien ficelée, des personnages hauts en couleur et une bonne dose d’humour, The Sly Trilogy offre des aventures prenantes que l’on prend plaisir à découvrir.

En gentleman cambrioleur, Sly n’a pas son pareil pour se faufiler entre les ennemis et mettre la main sur de menus larcins et autres gros magots. Savoir se faire discret, c’est son credo, mais c’est surtout le meilleur moyen de progresser dans le jeu. Par contre, quand il faut foncer dans le tas, il faut faire appel à Murray, l’hippopotame que ne rien n’arrête. La joyeuse équipe ne serait pas complète sans monsieur tête d’ampoule, en l’occurrence Bentley, un petit génie de l’informatique qui est toujours d’une aide précieuse. Bref, ces trois personnages permettent d’alterner les gameplay et offrent une diversité des plus appréciables.

La force de The Sly Trilogy est telle que le jeu s’adresse aussi bien aux petits, qu’aux grands. Tous ceux qui aiment les bons jeux divertissants trouveront leur bonheur avec The Sly Trilogy.

> The Sly Trilogy, un jeu Sony sur PS Vita, le 19 avril





Graphisme : 16/20
Jouabilité : 18/20
Durée de vie : 18/20
Bande son : 17/20
Note générale : 17/20


Aucun commentaire:

Publier un commentaire