samedi 16 novembre 2013

ASSASSIN'S CREED IV : BLACK FLAG (test)

Les Assassin’s partent à l’abordage de nouvelles missions dans le nouvel opus de la franchise. La rédac’ a testé Assassin’s Creed IV : Black Flag et te livre son verdict…

Il faut reconnaître que la franchise Assasin’s Creed n’a pas son pareil pour se renouveler. Tout en proposant une aventure qui reprend les codes des ses prédécesseurs, Black Flag ne se contente pas d’être une simple suite, car il offre un nouvel univers que l’on prend plaisir à découvrir. Il faut dire que les développeurs n’ont pas fait les choses à moitié en choisissant de situer l’intrigue dans l’univers de la piraterie.
 
Avec un monde plus ouvert que jamais, Assassin’s Creed IV : Black Flag propose des environnements dépaysant dignes des plus grands films de pirates. Au fil de l’aventure, on visite les sites les plus beaux des Caraïbes en passant Les Bahamas, Cuba, la Jamaïque, Haïti, la Havane, Kingston, Nassau…

Au total, ce ne sont pas moins de 300 km² de monde ouvert et 70 lieux uniques d’une incroyable richesse. 

Les Assassins débarquent donc chez les Pirates avec Edward, le premier Assassin de la lignée des Kenway, il est le grand-père de Connor, héros d’Assassin’s Creed III. Les mécanismes qui ont fait le succès de la franchise font vivre une aventure palpitante qui nous conduit dans les Caraïbes avec un jeune capitaine impétueux du nom d’Edward Kenway qui se retrouve aussi plongé au cœur de la guerre millénaire que se livrent Assassins et Templiers, une guerre qui pourrait détruire tout ce que les pirates ont construit. Une fois de plus le jeu s’inscrit dans un contexte historiques en faisant attention de respecter l’exactitude historique des environnements, des dialogues, des objets et des références. 

Côté gameplay, il faut bien avouer que les développeurs s’en sont donnés à cœur joie avec l’univers de la piraterie. Parmi les bonnes choses que propose Assassin’s Creed IV : Black Flag, on a été séduit par le système d’abordage qui pimente le jeu. Prendre en chasse un navire, tout faire pour le toucher (et éventuellement le couler) grâce à des choix cruciaux (estimer les distances et la vitesse du navire ennemi pour effectuer le tir parfait) et partir à l’abordage pour asseoir sa suprématie, sont autant d’éléments qui permettent de se glisser dans la peau des pirates des mers.

Avec un univers différent qui donne un nouveau souffle à la franchise. Les mécanismes qui ont fait le succès des Assassins font vivre une aventure palpitante. Assassin’s Creed IV : Black Flag fait mouche, on est encore séduit par un jeu qui figure en tête de liste au Père Noël !

> Un jeu Ubisoft sur PS4, PS3, PC, XOne, XBox et Wii U, déjà dispo




Graphisme : 18/20
Jouabilité : 17/20
Durée de vie : 17/20
Bande son : 17/20
Note générale : 18,5/20



Aucun commentaire:

Publier un commentaire