samedi 15 décembre 2018

Pokémon - Let's Go, Pikachu et Évoli (test)


Quand les Pokémon débarquent pour la première fois sur Switch, ça ne passe pas inaperçu. On a testé Pokémon - Let's Go, Pikachu et Évoli, voici le verdict...

L’HISTOIRE
Pour ce nouvel opus de la saga Pokémon, le premier sur la Switch, c’est une version remise au goût du jour de Pokémon Jaune qui a été choisie. Le jeu, sorti en 2000, connaît une nouvelle jeunesse en se déclinant en deux versions qui correspondent au Pokémon starter : Pikachu pour la version Pokémon Let’s Go Pikachu et Évoli pour la version Pokémon Let’s Go Évoli. Pas une seconde à perdre, direction la région de Kanto pour attraper les 151 Pokémon de la première génération, affronter la Team Rocket qui cherche à exploiter les Pokémon par tous les moyens et découvrir les interactions possibles avec Pokémon GO.
Note 4/5

L’IMAGE ET LE SON
Quand on passe de l’écran d’une DS à celui d’une grande télé haute définition, il va de soi que la refonte du jeu originale a été accompagnée d’un travail minutieux sur les graphismes pour enfin offrir la possibilité de jouer sur grand écran. Cette refonte apporte une nouvelle dimension et une nouvelle âme à la saga. On ne va pas cacher qu’on a toujours rêvé et espéré jouer à un jeu Pokémon sur une console de salon et, aujourd’hui, notre rêve se concrétise. C’est les yeux écarquillés que l’on commence l’aventure à Bourg Palette pour vivre une aventure dans laquelle on voudra être le meilleur dresseur de Pokémon. Bien entendu, on ne peut pas comparer ce titre avec ses prédécesseurs tant le passage sur Switch offre des graphismes dignes de ce nom et une bande son réorchestrée pour redonner vie aux musiques devenues mythiques.
Note 5/5

LE GAMEPLAY
Quand on a déjà joué aux premiers titres de la saga Pokémon, on connaît les bases du combat au tour par tour. Ce qui change vraiment dans Pokémon - Let's Go, Pikachu et Évoli c’est la façon d’attraper les Pokémon, à la Pokémon GO. Tout d’abord, on peut désormais être deux à affronter les différents dresseurs qui jalonnent notre périple et ce grâce au partage de Joy-Con. En combat, chacun aura son Pokémon pour tenter d’avoir le dessus et au long de l’aventure cette coopération permet d’augmenter les chances de capturer des Pokémon sauvages. Pour encore plus de réalisme, il ne faut pas hésiter d’opter pour la Poké Ball Plus, un accessoire en forme de Poké Ball qui permet de se prendre pour un vrai dresseur et qui fait même le bruit du Pokémon attrapé.
Ces deux nouveaux jeux misent sur la compatibilité avec Pokémon GO. Si tu avais délaissé l’application il serait peut-être temps de t’y remettre, car tu vas pouvoir transférer les Pokémon découverts dans la région de Kanto et attrapés dans Pokémon GO. Direction le complexe GO Park pour contempler ton cheptel de Pokémon.
Les gros changements (qui risquent d’énerver les puristes) sont les suppressions des aptitudes Pokémon (CS)  et des objets que l’on pouvait mettre à ses Pokémon afin de personnaliser sa façon de combattre. Ces changements gomment radicalement le côté stratégique du jeu.
Note 4/5

L’AVIS GÉNÉRAL
Retour aux sources pour Pokémon - Let's Go, Pikachu et Évoli qui nous ramènent aux débuts de la saga. Les gamers de la première heure prendront plaisir à revivre ce titre et d’en apprécier le côté moderne, apporté par le passage sur Switch et ses changements. Pour les nouveaux venus, et les accros de Pokémon GO, ils prendront aux aussi beaucoup de plaisir à partir explorer la région de Kanto accompagné de Pikachu ou Évoli. Le titre a été savamment conçu pour séduire tous les styles de gamers et pour s’adapter à la nouvelle console de Nintendo.
Note 5/5


Pourquoi on aime le jeu : Parce que l’on a toujours voulu jouer sur la télé de son salon à un titre Pokémon et comme cette version est une réussite, on en prend plein les yeux aux niveaux des graphismes, des couleurs, des animations et de la musique : c’est une vraie partie de plaisir. Grâce à la Switch, on n’oublie pas le côté nomade afin de pouvoir jouer à Pokémon - Let's Go, Pikachu et Évoli où l’on veut et quand on veut. On a aussi aimé l’interaction et l’influence de Pokémon GO sur les deux titres.

> Un jeu Nintendo sur Switch, déjà dispo.
Plus d’infos : https://pokemonletsgo.pokemon.com/fr-fr/1 
[Note de la rédac’ : 18/20]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire